16 mars 2011

J'aurai attendu presque quatre ans...

Pour une fois je suis fier de lui. Je ne pensais pas le dire d'ici la fin de son quinquennat, avant un très (très) hypothétique second mandat pour lui. Mais oui. Aujourd'hui, je peux le dire : j'aurai été fier de Nicolas Sarkozy. Après près de quatre ans de mandature, Nicolas Sarkozy s'est enfin montré à la hauteur de la France, de son histoire et s'est enfin débarrassé de son atlantisme (juste sur ce sujet, entendons-nous !) ; car après avoir reconnu le Conseil national de transition libyen, il en a rencontré les représentants à... [Lire la suite]